Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
110 Abonnés
Nouvelles

La Comtesse Apraxine, née Maria Nikolaevna Kotliarewsky, est décédée à Bruxelles le 28 juillet 2022. La défunte, un membre actif de notre Paroisse depuis sa consécration en 1950, était jusque récemment membre du Conseil Paroissial et Présidente de l’Association des Dames. A ce titre elle poursuivit l’œuvre de son père, Nicolay Mikhailovich Kotliarewsky, qui fut à l’origine de la fondation de l’Eglise Mémorial. 
Maria Nikolaevna restera présente dans la mémoire de tous ceux qui l’ont connue.
L’office des funérailles aura lieu à l’Eglise Mémorial le 3 août 2022 à 11.30.  
Nous souhaitons témoigner à la famille de la défunte nos condoléances les plus sincères.

Métropolite Hilarion décédé - le 21/05/2022 @ 22:53

Son Éminence Hilarion, métropolite de l'Amérique orientale et de New York, premier hiérarque de l'Église orthodoxe russe hors frontieres, reposé en paix.

Le lundi 16 mai 2022, jour de la fête de saint Théodose des grottes de Kiev, à deux heures de l'après-midi, heure de New York, après une longue maladie, Son Éminence le métropolite Hilarion d'Amérique orientale et de New York, premier Hiérarque de l'Église russe hors frontieres, décédé dans l'un des hôpitaux de la ville.


Le Christ est ressuscité! - le 24/04/2022 @ 14:00

PR7.jpeg

Le Christ est ressuscité !
Que la joie de Pâques fasse renaître
dans vos cœurs toute l’espérance.
Belle et sainte fête !


 

Chers paroissiens,
 
Nous invitons tout le monde à une réunion de l'icône de la Mère de Dieu de la racine de Koursk dans notre église à 09h55 le samedi 16 avril 2022. Il y a eu de légers changements dans l'horaire. La lecture des heures commencera à 09h30 et la Liturgie à 10h00. L'icône arrivera juste avant la liturgie vers 09h55. Nous demandons à nos paroissiens d'être à l'avance dans l'Église afin que nous accueillons tous ensemble cette icône de la Mère de Dieu de la racine de Koursk miraculeuse.
 

Chers paroissiens,

l'icône Gallipoli de Saint Nicolas le Merveilleux avec un reliquaire avec des particules du Saint-Sépulcre se trouve actuellement en Belgique. Vous pourrez la vénérer se dimanche 13 mars, dans notre Église Memorial, le jour de la célébration du Triomphe de l'Orthodoxie.


Le diocèse organise des collectes au profit des réfugiés et des autres innocents souffrant du conflit militaire actuel en Ukraine.

https://orthodox-europe.org/content/ukraine-support-appeal/ 


Distribution d'eau bénite - le 18/01/2022 @ 16:11

Chers paroissens,

Compte tenu du maintien des mesures restrictives actuelles lors des offices festifs de la THEOPHANIE , le Conseil Paroissial a dû se résoudre d’adapter la distribution de l’eau bénite aux règles sanitaires en vigueur dans notre pays.

Après la célébration des offices liturgiques et grandes bénédictions des eaux des 18 et 19 janvier prochains, notre SESTRITCHESTVO répartira les eaux bénites dans de multiples bouteilles en verre neuves de 50cl, achetées par la paroisse à cet effet.

Ces bouteilles ainsi, chaleureusement préparées, vous seront individuellement remises lorsque vous viendrez à votre tour à l’Église participer à un l’un des offices auxquels vous vous êtes inscrits ou sur le point de vous inscrire pour les semaines à venir.
 
Il y aura assez d’eau bénite pour TOUS les paroissiens.
 
Il n’est donc pas nécessaire de vous présenter à la sortie des offices du 18 et 19 janvier si vous n’avez pas enregistrés de réservation( DOODLE ) sur notre site paroissial.
 
En aucun cas vous n’êtes autorisés à vous présenter avec des récipients (bouteilles, consignes, vidanges …) personnelles pour prélever de l’eau bénite.
 
En vous remerciant de votre compréhension, patience et collaboration à venir,

Avec amour en CHRIST,

Le Conseil Paroissial


Aux Très Révérends et Révérends Pères, Pieux Moines et Fidèles bien-aimés du Diocèse de Grande-Bretagne et d’Europe occidentale:
 
Le Christ est né ! Glorifiez-Le !
 
« Notre Sauveur, mes bien-aimés, est né aujourd’hui : soyons heureux. Car il n’y a pas de place pour la tristesse, quand nous célébrons la naissance de la Vie, qui détruit la peur de la mortalité et nous apporte la joie de l’éternité promise ! » Ainsi s’exclamait notre père parmi les saints, Saint Léon le Grand de Rome, en louant le miracle que nous célébrons aujourd’hui ; et ainsi nous écoutons le conseil d’un si grand archipasteur, en nous réjouissant pleinement et parfaitement devant la Nativité de la Vie, qui chasse toute douleur. Car « en prenant chair, en devenant homme, en devenant humain », écrit saint Justin Popovic, « Dieu est entré de la manière la plus manifeste dans le sein même, les entrailles mêmes, de la vie humaine, dans le sang, dans le cœur, dans le centre de toute existence ». Depuis ce lieu, au milieu de cette terre, au milieu de nos propres vies, le Sauveur apporte le salut au monde. Ici, malgré toutes les ténèbres que l’homme s’efforce d’imposer à la création, le Créateur apporte la lumière. Ici, malgré toute la douleur, Il apporte la guérison — non pas dans un espace dénué d’autorité ou de souveraineté, mais au milieu de ce monde même, prenant sur Lui notre propre chair, daignant naître parmi Ses propres créatures.

C’est le moment tant attendu et longtemps prêché au ciel et sur la terre ! Et pourtant, poursuit Saint Hilarion, « ce sermon était majestueux et silencieux, car la bouche du Ciel était une étoile. L’événement que tout le monde chrétien célèbre aujourd’hui est passé presque totalement inaperçu en son temps ». C’est ce témoignage sacré du nouveau Hiéromartyr que je souhaite particulièrement vous apporter, mes bien-aimés pères, frères et sœurs, en cette année. Comme notre monde est souvent aveugle à la présence de la Vie en son sein ! En période de troubles et de conflits, l’homme baisse les yeux et ne voit que la boue à ses pieds ; mais aujourd’hui, Dieu nous appelle à nouveau à lever les yeux vers le ciel et à découvrir qu’avant même de jeter un coup d’œil à de telles hauteurs, nous trouvons le Christ lui-même, notre Dieu et Sauveur, debout devant nous, face à face, né aujourd’hui. Oui, il y a des tentations qui nous entourent : la pandémie de la peur et le cruel manque de foi de l’homme moderne ; et il y a de nos jours, sans cesse, les stigmates des outils habituels du diable : l’orgueil, la division, etc. Comme le monde ne voit facilement que ces choses ! Mais ne soyons pas aveugles à la vérité proclamée aujourd’hui : dans ce monde se tient le Christ, qui est plus fort que la peur, plus puissant que le diable, et qui vainc tous les ennemis.

Mes chers : réjouissez-vous, aujourd’hui ! Réjouissez-vous vraiment, et de tout votre cœur. Réjouissez-vous, car l’amour du Christ pour nous est plus fort que la puissance du péché. Réjouissez-vous, car la guerre bruyante de ce monde n’est pas à la hauteur de la victoire tranquille du Roi de Tous. Réjouissez-vous, car la joie est née à la place de la douleur, et « personne n’est empêché de partager ce bonheur », comme le proclame Saint Léon, car « il y a pour tous une seule mesure de joie, car notre Seigneur est le destructeur du péché et de la mort ». Que cette joie soit toujours avec vous, dans cette vie et dans la vie à venir !
 
Avec amour dans le Christ nouveau-né,
+ Irénée

Evêque de Londres et de l’Europe occidentale

Joyeux Noël! - le 07/01/2022 @ 12:11