Webmaster - Infos
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
74 Abonnés
Accueil

Imeglise.png





Pour plus de détails sur les saints du jour, cliquez ici
_______________________________

Saint-Paul-le-Confesseur-patriarche-de-Constantinople-Fresque-de-l-eglise-saint-Nicolas-de-Thessalonique.png

Épître aux Éphésiens 2, 14-22 (19-11-2017)

Chers frères et sœurs,

À chaque liturgie nous entendons non pas seulement la lecture de l’Évangile, mais également celle de l’Épître. Ces lectures ne sont pas toujours faciles à comprendre et sont rarement expliquées dans l’homélie. Mais il faut écouter attentivement ces paroles qui nous aident souvent à comprendre comment les premiers chrétiens percevaient la nouvelle réalité qui s’était ouverte pour eux avec l’arrivée du Sauveur, comment elle les inspirait et les enthousiasmait.

La lecture de l’Épître d’aujourd’hui commence par ces mots : « Frères, c’est Lui qui est notre paix, qui des deux peuples n’en a fait qu’un, détruisant la barrière qui les séparait » (Éph 2,14). De quoi est-il question dans ce texte ? Qu’est-ce que cette barrière détruite ? Qui a-t-Il uni en un tout unique ? Pour comprendre de quoi il s’agit, nous devons nous souvenir qu’à la Liturgie nous n’avons entendu qu’un court extrait d’une épître assez longue, que l’apôtre Paul adresse aux chrétiens de la ville d’Éphèse. Comme on le voit dans cette épître, cette communauté était constituée en grande partie de païens tout fraîchement convertis. L’apôtre Paul leur dit : « vous étiez exclus… de la cité d’Israël…n’ayant ni espérance, ni Dieu en ce monde » (2,12) ; « jadis vous étiez ténèbres, mais à présent vous êtes lumière dans le Seigneur » (5,8) ; « dans le Christ Jésus, vous qui jadis étiez loin, vous êtes devenus proches, grâce au Sang du Christ » (2,13).

Et aussitôt Paul continue : « Il est notre paix », c’est-à-dire que le Christ a réconcilié deux peuples : les païens qui ne connaissaient pas Dieu, et les juifs qui au cours des siècles avaient conservé la tradition de communion avec Dieu. Des deux peuples Il en a fait un seul, c’est-à-dire qu’Il a uni deux peuples complètement différents, en « détruisant la barrière qui les séparait ». Dans la pensée de l’apôtre Paul, cette barrière qui les séparait est la Loi (la Torah). C’est précisément le fait de suivre la Loi, c’est-à-dire d’accomplir une multitude de prescriptions (telles que la circoncision, le respect des interdits alimentaires, le sabbat, etc.), qui différenciaient les juifs des païens. Et c’est précisément par cette observance extrêmement stricte des commandements que les juifs espéraient se rapprocher de Dieu. Mais l’apôtre dit que « par Lui (c’est-à-dire non par la Loi, mais par la communion avec le Christ), les uns et les autres, nous avons tous deux en un seul Esprit, libre accès au Père » (2,18).

Ces mots décrivent non seulement la situation concrète au premier siècle, mais il s’y découvre la nature de l’Église. C’est ce qui arrive chaque fois que nous nous rassemblons pour la Liturgie. Je me permettrai de rappeler que l’Église (en grec ekklèsia), au sens littéral désigne un rassemblement de personnes. C’est une communauté qui se réunit, sans référence à l’origine ethnique, ni sociale, ni politique, ni de parti, ni professionnelle, ni à aucun autre principe « terrestre ». Cette réunion n’est pas de ce monde, c’est une union donnée d’En-Haut, par Dieu, l’unité dans le Saint Esprit par la communion avec le Christ. Nous communions au Christ dans l’Eucharistie, nous entrons dans le mystère de Sa mort sur la Croix et de la Résurrection, et Dieu Lui-même nous unit par Son Esprit.

Ces réflexions de l’apôtre Paul, sous une forme très courte et extrêmement concentrée, trouvent leur reflet dans la prière liturgique que lit le prêtre à l’autel devant les Saints Dons (à la Liturgie de saint Basile le Grand) : « Nous tous (c’est-à-dire nous si différents l’un de l’autre et qui ne nous ressemblons pas) qui participons au même Pain et à la même Coupe, unis-nous dans la communion de l’unique Esprit ».
Amen.

 


Les 5 dernières nouvelles

Haiti, décembre 2017 - le 13/12/2017 @ 18:44


Haiti1.jpgHaiti2.jpgHaiti3.jpg

Chers paroissiens,
Nous recevons chaque mois de Père Jean de nouvelles photos de la cantine à l'Ecole Notre Dame des Petits à Port au Prince en Haïti.
Merci vraiment à vous tous pour votre générosité lors de nos collectes de chaque dernier dimanche du mois qui nous permettent de fournir aux 200 enfants un repas complet par semaine.

 

... / ... Lire la suite


Invitation (suite) - le 06/12/2017 @ 20:07

Statue.png Sur nous
les étoiles de la mort

Et partout
la Russie, innocente,

Se tordait
sous les bottes sanglantes

Et les pneus épais
des fourgons noirs.


Anna Akhmatova,
Requiem

Ce monument, une œuvre de Sasha Drutskoy (Alexander Drutskoy
Sokolinsky), donne corps, suivant son auteur, à l’image d’une
Russie brutalisée par le joug bolchévique : une femme assise, qui
tend ses bras vides, exprime la perte de ce qui lui est le plus cher.

Un texte de la poétesse russe Anna Akhmatova (1889-1966),
extrait de l’introduction de son poème Requiem, est gravé sur le
socle du monument.
L’ auteure y exprime sa détresse devant l’énorme tribut payé par
" ce peuple de cent millions d’âmes "  durant toutes les années du
régime soviétique.

 

... / ... Lire la suite


Invitation - le 05/12/2017 @ 18:05


Statue.png A l’occasion du centenaire de
la Révolution d’Octobre 1917,
 
Le Conseil d’Administration
de la Paroisse orthodoxe russe de Saint-Job
(Eglise russe Hors-Frontières)
 
inaugurera un monument,
 
érigé en mémoire de toutes les victims
de la Révolution et du regime soviétique,
 
dans le jardin de l’église orthodoxe russe
8, avenue du Manoir à Uccle (1180 Bruxelles)
 
le  samedi16 décembre 2017
à 11 heures.
 
Le Conseil d’Administration désire donner à cette
cérémonie un caractère strictement séculier,
les victimes dont on garde la mémoire,
appartenant à toutes les nationalités
et à toutes les confessions.

... / ... Lire la suite


Klir_fr.png

Le dimanche 3 décembre, de 15 h à 18h, nous vous informons qu'il y aura une après-midi portes ouvertes de notre église dans le cadre des répétitions du groupe de travail "Kliros" (voir la nouvelle rubrique dans "Vie paroissiale") et vous invitons à nous rejoindre !

Projet Haïti - le 19/09/2017 @ 12:28

Depuis octobre 2016, notre paroisse soutient la petite communauté orthodoxe du Père Jean à Port au Prince en Haïti et l'école  "Notre Dame des Petits" dont il est le Directeur.
Nous organisons chaque dernier dimanche du mois une collecte qui est envoyée directement au Père Jean et qui permet d'organiser une cantine scolaire pour les 200 enfants de l'école une fois par semaine.

Inès, une de nos paroissiennes, est partie en mission à Haïti durant un mois cet été  pour aider les enfants de l'école en difficulté scolaire et a organisé toute une série d'activités sur place (remédiation en français, chants, bricolages, jeux, ...).
Elle a également lancé le projet de création de potagers urbains qui pourront petit à petit fournir des légumes à la cantine de l'école.
Pour assurer le suivi de ce projet, elle a mobilisé des paroissiens et des parents d'élèves.
Une petite pépinière sur le toit de l'école a été créée pour cultiver les jeunes pousses; un terrain a été prêté par un voisin pour y faire le potager.
Inès a trouvé sur place un ingénieur agronome qui va venir donner ses conseils pour les plantations.

Nous lançons un appel pour récolter des pots (30CM de diamètre minimum), jardinières profondes, ou autres contenants (poubelles, seaux, ...) qui serviront aux cultures sur le toit.
Ces pots peuvent être déposés dans le garage de Père Léonide (10 avenue du Manoir) avant le 15 octobre et seront envoyés en Haïti.
Nous enverrons aussi des graines de plantes (pour pays chauds!!!);  vous pouvez nous en apporter aussi!
(l' association Kokopelli vend des graines qui peuvent se perpétuer et sont adaptées aux cultures tropicales).

Photos (cliquer ici).
Film 1 (cliquer ici)
Film 2 (cliquer ici)

Inès vous remercie pour les enfants, pour votre soutien et tous vos encouragements.

... / ... Lire la suite



Recherche




Nombre de visites depuis le 26 novembre 2014
(Cliquez sur le rectangle ci-dessous pour découvrir la répartition des visites par pays)

^ Haut ^